FR DE

Actualités

Conférence « Être architecte dans un territoire rural » de Cristina Vega Iglesias Conférence

Être architecte en milieu rural, c’est d’abord réinventer des programmes et des espaces de qualité pour y fabriquer du « vivre ensemble » et du « commun ». Cette conception élaborée pour être construite, favorise le développement d’une architecture qui contribue à créer une culture du partage, à la fois paysage et société.

De par son ancrage géographique et ses projets, l’agence Burlat & Vega.Architectes cherche à redonner force et vie aux territoires ruraux que le XXe siècle a négligés. Avec les étudiants de l’atelier « Rural Studio », mais aussi le public invité à ce dialogue, Cristina échangera sur ce qui fait la spécificité d’une pratique architecturale en milieu rural. Cet événement en co-production s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Strasbourg et la Maison européenne de l’architecture - Rhin supérieur.

Cristina Vega Iglesias est une architecte espagnole, formée à Las Palmas de Gran Canaria (Espagne), Cottbus (Allemagne) et Guadalajara (Mexique). En 2014, elle s’installe en France, apprend la langue française et fonde en 2015 avec Stéphane Burlat à Paray-le-Monial (Bourgogne Franche Comté) l’atelier Burlat & Vega.Architectes, afin de défendre le droit à l'architecture pour tous dans les territoires ruraux. En 2022, elle reçoit le Prix National Jeune Femme Architecte décerné par l’ARVHA. 

Vega_Portrait_COLOR

Actualités

Participez à la formation : Former les architectes à intervenir et sensibiliser à l’architecture en milieu scolaire

La MEA et l’Ordre des Architectes Grand Est proposent la formation « former les architectes à intervenir et sensibiliser à l’architecture en milieu scolaire ».

Cette formation, gratuite et non-certifiante, se tiendra le jeudi 4 et vendredi 5 avril 2024 au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg.
Celle-ci a pour objectif de développer les enjeux et les moyens pédagogiques liés à l’intervention en milieu scolaire auprès des 3-11 ans pour sensibiliser à l’architecture. Les deux jours de formation incluent des temps théoriques et de réflexion, ainsi qu’une mise en pratique en classe où les architectes participent à la coanimation d’un atelier.

Vous trouverez le programme détaillé de la formation et le formulaire d’inscription dans le document ci-dessous, à renvoyer avant le vendredi 22 mars.

Visuel Formation archi pédagogie

Actualités

Soirée de lancement 

Nous avons le plaisir d’inaugurer cette nouvelle édition des Journées de l’architecture par une soirée festive dans un lieu qui incarne parfaitement la thématique de la transformation.

Situé au cœur d’un nouveau centre urbain qui cultive une identité singulière fondée sur les valeurs coopératives de la COOP Alsace, Kaleidoscoop est un nouveau lieu de vie et de travail transfrontalier dont les espaces, qui abritaient autrefois une ancienne boulangerie et une ancienne administration, on fait l’objet d’une rénovation particulièrement soignée sur le plan environnemental.

Ce temps fort permettra de découvrir les espaces de Kaleidoscoop et le projet du quartier de la Coop à l’occasion de visites guidées en français et en allemand et de performances des danseur·euse·s du Jeune Ballet Urbain de Strasbourg et de l’Ensemble chorégraphique du Centre chorégraphique de Strasbourg sur le thème de la transformation.

Dès 18 heures, rendez-­vous au bar et laissez­ vous embarquer par les disques de Phil Mr P. Ambiance éclectique et rafraichissante au pied de la grande cheminée à base de soul, funk, early hip­hop, disco, house…

Déroulé

Visites

18:00 > 19:00

Visite du Kaleidoscoop en français 

avec Benoît Steicher, architecte, UN1ON

→ S'inscrire

19:00 > 20:00

Visite du quartier de la Coop en allemand 

avec : Claire Bardet, cheffe d’opération, SPL Deux-Rives

→ S'inscrire

19:00 > 20:00 :

Visite du quartier de la Coop en français 

avec : Floriane Camadro, directrice opérationnelle adjointe, SPL Deux-Rives

Accompagnées de Simon Boichot, responsable communication-médiation, et Benjamin Pellegrin, chef de projet communication-médiation à la SPL Deux-Rives

→ S'inscrire

DJ set 

18:00 > 01:00

avec : Phil Mr P.

Performances 

20:00 > 22:00

avec : Danseur·euse·s du Centre chorégraphique de Strasbourg 

Exposition 

Œuvres de l’artiste plasticien Daniel Depoutot

🥂Bar et restauration sur place

22 septembre 2023

18h00

Kaleidoscoop

5, rue de la coopérative, Strasbourg

F+D

→ Voir l'évènement

kaleidoscoop kaleidoscoop; port du rhin; bureaux; coworking; transfrontalier; coopération franco-allemande; ESS; économie sociale et solidaire;

Actualités

Studiolada

«Doté d’un optimisme rare dans le milieu de l’architecture, le collectif Studiolada réussit
à concilier travail et mode de vie grâce au déploiement d’une énergie débordante qui revigore. Issus de la même promotion de l’école de Nancy où ils enseignent tous aujourd’hui, ils exercent dans le même open space et entretiennent une amitié qui dépasse largement le cadre de leur collaboration professionnelle. Ils jouent la carte de la jeunesse mais ne sont pas naïfs, juste heureux et convaincus que c’est d’abord leur engagement qui prime: celui de la pluralité.

Alors que nombre d’agences mettent au point un vocabulaire architectural, ils continuent de penser que l’intérêt de se regrouper réside dans l’émergence des individualités. À la solitude de l’architecte, ils préfèrent le partage des idées, des expériences et des moyens. Ils sont six mais ont l’impression d’être dix, portés par une synergie qui décuple au quotidien la force de travail et avive le désir de faire. [...] La simplicité et l’enthousiasme qu’ils affichent dans les rapports humains vont de pair avec une curiosité naturelle pour tout ce qui se rapporte de près ou de loin à leur métier. Ils cultivent une approche pluridisciplinaire du projet et n’hésitent pas à retourner les programmes, à déclencher des rencontres improbables. Les réponses constructives proposées tendent à un développement cohérent du territoire et s’attachent à l’utilisation de ressources et de savoirs locaux. [...] Plus qu’une intention, c’est une attitude qui guide le collectif qui – à son corps défendant – laisse pourtant deviner les entrelacs d’une écriture qui lui est propre, l’amorce d’une maturité architecturale.»

Alice Bialestowski, commissaire d’exposition, auteure et journaliste spécialisée en architecture, catalogue AJAP 2014

Photo : Ecole d’architecture de Lyon, France, construction 1987, extension 2012-2014 © Georges Fessy photographe

6 octobre

18h30

Campus Fonderie - Université de Haute-Alsace

16, rue de la Fonderie, Mulhouse

F

Pour les architectes français, une attestation de présence sera fournie par la MEA pour déclaration sur www.architectes.org.

→ Voir l'évènement

Studiolada

Actualités

Wang Shu

The House with Air

Wang Shu est architecte et professeur, lauréat du prix d’architecture Pritzker 2012. Avec Lu Wenyu, il fonde en 1997 l’agence Amateur Architecture Studio, crée le département d’architecture de la China Academy of Art en 2003 et devient ensuite le premier doyen de l’école d’architecture ouverte en 2007. Amateur Architecture Studio s’attache à rétablir un langage contemporain pour l’architecture chinoise, en témoignent notamment des projets comme le musée d’histoire de Ningbo, la rénovation du village de Wencun, la réhabilitation d’une rue principale de Hangzhou ou encore les archives nationales des publications et de la culture à Hangzhou. Leur nouveau campus universitaire de Xiangshan, Académie d’art de Chine, fait partie des « 25 œuvres les plus significatives de l’architecture d’après-guerre » dans le monde, sélectionnées par le New York Times en 2021. Wang Shu a été professeur invité de Kenzo Tange à la Graduate School of Design de Harvard en 2011. Il est professeur invité au Massachusetts Institute of Technology, au University College London et aux universités de Hong Kong et de Tongji, professeur honoraire de la Southeast University (Chine), membre honoraire du Royal Institute of British Architects, docteur honoraire du Rhode Island School of Design et de l’Université chinoise de Hong Kong. Il a reçu la Grande médaille d’or de l’Académie d’architecture en 2011, la médaille d’or 2019 de Tau Sigma Delta et a été nommé l’une des 100 personnalités les plus influentes du monde par le Times en 2013. Il est désormais membre du jury du prix d’architecture Pritzker.

The House with Air raconte en premier lieu les explorations architecturales menées par l’Amateur Architecture Studio. Face à une mondialisation rapide et au conflit profond entre constructions artificielles à grande échelle et environnement naturel, cet ouvrage pose la question du respect des sites, de l’attitude du bâti vis-à-vis de la nature et de la ville, du sens à donner aux lieux et des sens à mobiliser pour les appréhender. Il propose une logique spatiale décentralisée pour faire écho à un langage architectural plus localisé et orienté vers la croissance ; Il promeut un mode de vie plus lent formant une « respiration » entre architecture et nature. En mettant l’accent sur un langage contemporain et une vision durable doublée d’une imagination globale, il répond aux riches traditions architecturales de la Chine en contemplant l’avenir de l’architecture et celui de notre monde.

🚪Ouverture des portes à 17h
🥂 Bar et restauration sur place
👥 Rencontre avec nos partenaires

12 octobre

18h30

Zénith de Strasbourg

1, allée du Zénith, 67201 Eckbolsheim

Pour les architectes français, une attestation de présence (1,5 heures) sera fournie par la MEA pour déclaration sur www.architectes.org.

F+D

→ Voir l’évènement

Wang Shu1

Actualités

Sophie Delhay

Sophie Delhay est enseignante et architecte. Elle enseigne à partir de 2004 à Lille, puis à Nantes et Versailles. Elle est aujourd’hui professeure de théorie et projet à l’EPFL de Lausanne, où elle coordonne l’orientation «habitat» et dirige un laboratoire de recherche. Diplômée de l’ENSAPL en 1999, Sophie Delhay cofonde à Lille la coopérative d’architecture boskop qui réalise une opération de 55 logements expérimentaux à Nantes saluée par la presse. Primée par le ministère de la Culture («Nouveaux albums des jeunes architectes») en 2006, elle crée sa propre agence en 2010 à Paris. Dévolue exclusivement à la question de l’habitat, l’agence expérimente la manière dont l’architecture peut participer à l’évolution de la société et du climat.

Centrés sur les usages, ses projets font du «vivre ensemble» un levier, un préalable à partir duquel le paysage, la ville et l’architecture peuvent prendre forme. Plus qu’un objectif, cette communauté d’usage devient la condition d’une écologie aussi bien sociale qu’environnementale. En témoignent le projet «Unité(s)», récompensé par le prix de l’Équerre d’argent 2019 dans la catégorie «habitat», et le prix Schelling attribué à l’agence en octobre 2022 pour son travail théorique.

Comment partager, mutualiser le territoire? Comment réinventer aujourd’hui les formes de la densité? Quelle écologie des rapports humains peut émerger de ce «partage»? Comment rendre positif ce qui se dessine à l’aune des nouvelles réglementations? Comment stimuler le potentiel d’appropriation ou l’imaginaire des destinataires des projets?

«Conduite par une multitude de contraintes, d’habitudes, de normes et d’idées préconçues, la production du logement doit prendre des chemins de traverse, des contournements, des détours pour se libérer des carcans et trouver ses propres ressorts. La conférence illustrera les espaces de liberté que nous offrons autant que de ceux que nous prenons.» (Sophie Delhay)

🚪Ouverture des portes à 18h
🥂 Bar et restauration
🎶 Musique
👥 Rencontre avec nos partenaires 

Voir moins

25 octobre

19h00

Tollhaus Karlsruhe

Alter Schlachthof 35, Karlsruhe

Pour les architectes français, une attestation de présence (1,5 heures) sera fournie par la MEA pour déclaration sur www.architectes.org.

F+D

→ Voir l’évènement

SOPHIE DELHAY ARCHITECTE_ © SYDNEY CARON PHOTOGRAPHE copie

Actualités

Rencontres transfrontalières 

Le traitement des infrastructures urbaines et architecturales existantes diffère-t-il d’un côté du Rhin à l’autre?

C’est la question que nous voulons nous poser lors d’excursions en bus à Strasbourg et à Karlsruhe. En amont des conférences
de Wang Shu et Sophie Delhay, un public de professionnel·le·s est invité à visiter différents exemples bâtis à Strasbourg et Karlsruhe et à discuter ensuite avec des collègues du pays partenaire. Lors de visites guidées de projets sélectionnés, différentes approches, cultures et méthodologies de projets seront mises en lumière.

Des échanges qui seront sans aucun doute passionnants et amèneront à une réflexion sur les points communs et les différences entre nos deux pays. Cette manifestation vous propose un prélude simple mais riche en contenu aux deux soirées de conférences, auxquelles vous pourrez assister après les visites avant
de reprendre le chemin de votre maison le soir même.

Hauptfeuerwache © Stephan Baumann

Jeudi 12.10 13:00 > 23:00 Excursion en bus de Karlsruhe vers Strasbourg

Visites : Manufacture des tabacs, Kaleidoscoop

avecBenoît Steicher (UN1ON), Damien Mehl (Ville et Eurométropole de Strasbourg)

Cette manifestation est reconnue pour les architectes allemands comme formation de 2,5 heures par l'Architektenkammer BW.

Pour les architectes français, une attestation de présence (2,5 heures) sera fournie par la MEA pour déclaration sur www.architectes.org.

Mercredi 25.10 13:00 > 23:30 Excursion en bus de Strasbourg vers Karlsruhe 

Visites : Rintheimer Feld, Hauptfeuerwache, FUX

avecKatharina Helleckes (Volkswohnung), Florian Schramm, (HarderStumpflSchramm), Liza Heilmeyer(Birk + Heilmeyer)

Cette manifestation est reconnue pour les architectes allemands comme formation de 3 heures par l'Architektenkammer BW.

Pour les architectes français, une attestation de présence (3 heures) sera fournie par la MEA pour déclaration sur www.architectes.org.

Participation payante, inscription obligatoire : contact@m-ea.eu

Prix : 30 €

F+D

KAS18_6301_Rintheimer-Feld_EU Landschaftsarchitekten_DSCF7016

Actualités

Les Rencontres européennes de l’architecture

Le rendez-vous européen de l’architecture de la Région Grand Est immanquable pour les architectes et les amateur·ice·s d’architecture.

Les Rencontres européennes de l’architecture sont co-organisées par les trois Maisons de l’architecture de la Région Grand Est : la Maison européenne de l’architecture – Rhin supérieur, la Maison de l’architecture de Champagne-Ardenne et la Maison de l’architecture de Lorraine. Les trois Maisons poursuivent ainsi le projet commun de valorisation de la culture architecturale à l’échelle de la Région Grand Est et en partenariat avec ses régions voisines. Prenant le mois de l’Europe comme rendez-vous annuel les Rencontres européennes de l’architecture sont organisées chaque année en mai.

Chaque année, les Rencontres européennes de l’architecture mettent en valeur un pays européen et plus particulièrement ses architectures et leurs protagonistes : les architectes. Le concept est simple : trois conférences d’architectes du pays invité suivies d’une table-ronde pour un moment d’échanges et de débats ouvert aux questions du public. L’événement est complété par des manifestations diverses et variées, gratuites, accessibles à toutes et tous, pour parler d’architecture contemporaine dans le territoire de chaque Maison de l’architecture.

En 2023 nous accueillons la Pologne le samedi 13 mai à Strasbourg !

Voir l’évènement

20220520_164135

Actualités

Tatiana Bilbao

Née en 1972 à Mexico city dans une famille d’architectes, Tatiana Bilbao a étudié l'architecture à l'Université ibéro-américaine où elle a obtenu sa licence d'architecture et d'urbanisme en 1996. En 1998, elle est récompensée par la meilleure thèse d'architecture de l'année.

En 1998-99, Bilbao a travaillé comme instructeur au Département du logement et du développement urbain de la ville de Mexico. Pendant cette période, elle était également conseillère du Secretaría de Desarrollo Urbano y Vivienda del Gobierno del Distrito Federal, une agence gouvernementale supervisant le développement urbain et le logement à Mexico. En 1999, elle co-fonde LCM, qui explore des géométries inédites et les espaces d'avant-garde.

Revoir la conférence du 11 octobre 2022

Los Terrenos, Monterrey, 2016 © Rory Gardiner

En 2004, Bilbao fonde MX.DF avec les architectes Derek Dellekamp, Arturo Ortiz et Michel Rojkind. MX.DF est un centre de recherche urbaine, qui s'occupe de la production de l'espace, de son occupation, de sa défense et de son contrôle à Mexico. Toujours en 2004, elle a fondé le Tatiana Bilbao Estudio, pour travailler sur des projets en Chine, en Europe et au Mexique. Le premier projet construit par son agence a été le pavillon d'exposition du parc d'architecture Jinhua sous la direction de l'artiste chinois Ai Weiwei qui a sélectionné un groupe de jeunes architectes du monde entier pour concevoir et développer un grand parc avec un réseau de pavillons sur la rive du fleuve Yiwu, près de Shanghai. Achevé en 2007, le pavillon d'exposition du parc Jinhua Architecture est l'une des œuvres les plus célèbres de Bilbao.

11 octobre 2022

18h30

Oberrheinhalle

Schutterwälder Straße 3, Offenburg

Eng+F+D

TATIANA BILBAO BY CANCINO

Actualités

Gilles Perraudin

Gilles Perraudin fait des études d'ingénierie à l'école de "La Martinière" à Lyon (1970), puis commence l'Ecole d'Architecture de Lyon (1977). Au cours de cette formation, il n'a jamais dissocié la relation entre penser et construire. Fasciné par l'architecture vernaculaire et la relation homme/climat/habitat, il va faire une expérience déterminante dans l'atelier d'André Ravereau (grand prix d'architecture de l'Agha Khan) qui vit et travaille dans la région du M'zab en Algérie.
En 1980, il est lauréat du premier Concours Européen d'Energie solaire passive, grâce à une maison qui contient déjà tous les grands principes qui trouveront leurs applications dans ses futures réalisations. En particulier celui de "l'enveloppe microclimatique" qui trouvera son parachèvement dans le projet de l'Académie de Herne en Allemagne et du Collège de Vauvert (non construit). Engagé dans la mouvance qui rejette le modèle consumériste occidental, Gilles Perraudin définit les bases d'une "architecture située". Il réalise des maisons utilisant le pisé, le bois et matériaux issus de la construction de hangars standardisés, constituant les bases d'un corpus constructif. La découverte et l'étude de l'architecture de Louis Kahn, va permettre à Gilles Perraudin de renouer avec les grands modèles de l'architecture antique et d'une tradition française rationaliste.

Photo : Ecole d’architecture de Lyon, France, construction 1987, extension 2012-2014 © Georges Fessy photographe

La construction de l'école de la Lanterne à Cergy-Pontoise puis de l'école d'Architecture de Lyon laisse transparaître une nouvelle dimension du travail de Gilles Perraudin : celle de la constitution d'un lieu où la dimension matérielle de l'oeuvre s'efface devant une inspiration spirituelle et poétique. L'agence poursuit une "recherche patiente" basée sur le respect et l'économie des ressources, l'emploi des matériaux naturels, limitant ainsi la dépense énergétique, qui va devenir un leitmotiv récurrent de cette attitude. C'est avec la construction du Chai de Vauvert en 1998 que Gilles Perraudin remet en oeuvre un matériau naturel des plus communs : la pierre, qui va prendre une place de plus en plus importante dans ses dernières réalisations. Découvrant au fil de son utilisation les vertus environnementales indiscutables de ce matériau, il va devenir le véritable inspirateur d'une expression architecturale qui rassemble tout ce que Perraudin Architectes recherche dans son travail : une sobriété expressive, l'effacement de l'architecte devenant simple médiateur entre la matière et les désirs humains, la possibilité pour les sociétés de retrouver une identité en relation avec leur lieu de vie, la primauté du spirituel de l'homme/architecte sur la technostructure ingéniériale dévouée aux valeurs matérialistes. Un travail difficile surmonté par la conviction inébranlable en la justesse d'une telle démarche que partage pleinement l'équipe qui accompagne Gilles Perraudin dans cette approche de l'architecture, désormais jalonnée par des projets significatifs.

23 septembre

18h30

La Briqueterie

Av. de la 2ème Division Blindée, Schiltigheim

F

Gilles_Perraudin_crédit_Serge_Demailly